Maranatha N°113 | Novembre 2017
P. 1






à

Éé
é
è
É
é
é

Bulletin de la paroisse Notre Dame du Liban à Lyon | N°113 | novembre 2017


L’exaltation de la Sainte Croix
é

é
L’glise maronite nous invite à vivre ensemble àé3. Les textes évoquent à plusieurs reprises ce 

ce temps liturgique de l’exaltation de la Sainte Éçcombat entre le Seigneur puissant, étendu 

Croix, alors que l’glise latine vit «le temps sur la croix, et le Mauvais. Face à la croix, le 
é
ordinaire », en cheminant vers l’Avent ! Étrange écroyant contemple l’œuvre du salut. Il réalise 
paradoxe que les maronites sont appelés à que cette croix le libère et le sauve, car c’est 
éé
reflter tout au long de leur histoire, comme si éésur elle et par elle que le Christ libère et sauve 
é
leur ordinaire tait marqu par la croix, jusqu’à le monde ! Nos croix de tous les jours 

en devenir synonyme. Bien plus étrange èdeviennent alors une arme puissante face au 
ààé
deviendra leur attachement et leur vénération éàmal et aux aléas de notre vie.
ê
 cette croix, au point que le thme de la croix è4. Certes, la souffrance n’est jamais agréable 
est partout prsent dans leur liturgie, 
ni souhaitable. Fixant la croix, le croyant n’y 
surtout dans la liturgie des heures 
voit plus paradoxalement la souffrance 
(Shimto). La croix est identifie
et l’humiliation de Jésus, mais plutôt 

dans la liturgie  la personne du sa gloire et son triomphe, gloire et 

Christ mort et ressuscit. Elle triomphe du pardon et de l’amour 
est, comme lui, puissante, 
sur la haine, de la vie sur la mort! 
victorieuse, glorieuse, source de 
Ceci dit, la croix nous aide à nous 
lumire, dispensatrice de vie et orienter vers les autres, à réaliser 

source d’immortalit. Ainsi, que nous ne souffrons pas seuls. 

nous sommes tous sollicits  Elle nous aide à découvrir l’humain 
trouver refuge en la croix du 
dormant en nous. Elle nous relève
é
Christ. Reprenons quelques 
du désespoir!
caractristiques voques dans 
5. L’office maronite insiste sur l’idée éù
la shimto, afin d’en tirer quelque 
que la croix du Christ est source de è
nourriture spirituelle!
lumire pour les hommes qui la è
1. L’glise maronite applique  contemplent. Ainsi, le croyant é
é
la croix les paroles de Saint Paul comprend mieux sa vocation et sa
é
sur le Christ (Rm 5,9-10 ; Eph 3, 8). mission. Il est le missionnaire de la croix :
à
C’est la croix qui nous rconcilie avec Dieu. èé
«Donne-moi, Seigneur, de raconter l’histoire 
La croix devient ainsi pour le croyant, source é
de la croix de la lumire, car, nombreuses 
de paix.
ÉÉ
sont les merveilles qui en mergent à celui qui 
2. La croix est perue comme tant au cœur la	contemple. »

de l’histoire du salut. Elle rpond  l’attente du Par la croix, identifie  la personne du Christ, 

peuple de l’Ancien Testament et elle est Verbe incarn, nous devenons fils du Père et 

prfigure tout au long de son histoire avec tabernacles du Saint-Esprit. Ainsi, par la croix, 
é
Dieu. L’attente du Messie-Sauveur n’est autre une nouvelle humanit commence. Cette é
que l’attente de la croix. Ainsi, le fidle veilleur, nouvelle humanit c’est l’glise! Que notre 
é
toujours en attente de la parousie (seconde paroisse soit vraiment ce lieu privilgi de 

venue du Christ), ne devrait pas tre surpris fraternit o frres et sœurs reflteront 

par sa propre croix.
ensemble l’universalit de l’glise.


P. Joseph G. EID
1


   1   2   3   4   5